la galerie d'art en ligne Jardin des Artistes L'annuaire des artistes

Réseaux sociaux

Jardin des Artistes, galerie d'art en ligne

Dans cette galerie d'art en ligne, les artistes et les amateurs d'art peuvent: découvrir des artistes, exposer des oeuvres dans la galerie, voir ou acheter des oeuvres d'art, proposer ou trouver des lieux d'expositions artistiques, obtenir des informations utiles dans le domaine de l'art.

Accueil > Infos utiles > Analyse oeuvre d'art > Description d'une oeuvre d'art

Infos utiles

Analyse oeuvre d'art

Description d'une oeuvre d'art

Pour réaliser la description d'une oeuvre d'art, il faut l'analyser. Une des méthodologie d'analyse des oeuvres d'art est décrite dans cette page.

Méthodologie d'analyse des oeuvres d'art

 

Il existe plusieurs méthodes d'analyse des oeuvres d'art.

L'une d'entre elle est  celle de l'iconographie et de l'iconologie de l'historien d'art Erwin Panofsky (1892-1968).


L'iconographie" correspond à  l'"étude des images". A son niveau le plus simple, l'iconographie permet d'identifier les motifs er les images dans les oeuvres d'art : une femme tenant dans sa main une roue représente sainte Catherine, un personnage assis les jambes croisées avec les cheveux en houppe & des lobes d'oreilles allongés représente Bouddha" (Anne d'Alleva, Méthodes & théories de l'histoire de l'art, coll. Initiation à l'art, éd. Thalia (2006), p. 20).


L'iconologie commence pour ainsi dire là où l'iconographie s'arrête : "elle tente d'expliquer comment & pourquoi telle imagerie a été choisie en terme de contexte culturel plus large. (...) Par exemple, une fois que vous avez déterminé qu'une statue représente sainte Catherine, vous pourrez vous demander pourquoi elle était représentée dans ce lieu & à cette époque en particulier par un artiste spécifique" (ibid., p. 21).


Dans Essais d'iconologie (1939) & L'OEuvre d'art & ses significations (1955), Panofsky définit trois étapes d'analyse iconographique / iconologique :


1) Analyse pré-iconographique : on analyse l'oeuvre à l'intérieur du champs stylistique en la replaçant à l'époque indiquée par la façon dont elle est traitée. Il s'agit donc, en résumé, de la présentation de l'oeuvre.

 

a) Titre de l’oeuvre

b) Auteur

c) Date de réalisation

d) Type de l’œuvre (tableau, dessin, enluminure, sculpture, meuble, …)

e) Support (toile, bois, papier, parchemin, tissu, mur…)

f) Dimensions

g) Lieu de conservation

h) Genre (portrait, paysage, nature morte, allégorie, scène historique, mythologique, religieuse, de la vie quotidienne…)

i) Contexte historique

 

 

2) Analyse iconographique : on analyse les éléments qui accompagnent l'oeuvre, ses différents attributs ou caractéristiques, en suivant les préceptes que cette méthode exige. C'est ici le côté technique qui nous intéresse.

 

Description de l’œuvre : identification de ce qui est précisément représenté (personnages, objets, décors)

 

Pour un dessin, une peinture :

La composition : les différents plans, les lignes structurantes (avec point de fuite), la perspective et profondeur, la répartition des masses, la symétrie, …

(possibilité de faire un schéma sur un calque)


La technique utilisée : dessin au crayon / fusain/pinceau / pastel, à la sanguine / craie …, aquarelle, estampe (taille en relief : xylographie, ou taille-douce (en creux) : eau-forte, ou lithographie, ou sérigraphie…), peinture à sec, peinture à l’eau (fresque, gouache, …), détrempe, peinture à l’huile, peinture acrylique, collage, frottage…


Le dessin : netteté ou flou des traits/contours, graphisme…


Les couleurs : palette des couleurs utilisées (couleurs primaires, complémentaires), couleurs dominantes, couleurs dégradées / contrastées, sombres / claires, dans les tonalités chaudes / froides, touche (= pose et épaisseur de la couleur : aplat, glacis (par stratification), au couteau, au doigt, petites / larges touches, touches épaisses / minces, touches séparées, grattage…)


La lumière : zones éclairées / dans l’ombre, sa ou ses source(s) de la lumière, l’effet recherché, son rapport avec la réalité


Pour une sculpture :

Le relief : bas-relief, haut-relief, ronde-bosse


Les matériaux : argile, bois, marbre, pierre, ivoire, métal, plâtre, bronze…


La technique utilisée : terre cuite, modelage, taille, repoussé / martelage, moulage, fonte à cire perdue, soudure, chevillage, stuc…


Pour du mobilier, des objets :

Les matériaux : bois, ivoire, argile, kaolin, verre, or, argent, nacre, pierres précieuses, métal…


La technique utilisée : ébénisterie, marqueterie, laque, terre cuite, émaillage, vernissage, faïence, porcelaine, décor peint, gravure, ciselure, camée, repoussé, incrustation…

 

3) Analyse iconologique : on analyse l'oeuvre par rapport à son contexte culturel, en essayant de comprendre sa signification à l'époque de sa conception. Nous en sommes par conséquent à l'interprétation de l'oeuvre.

Le sens de l’œuvre : les intentions de l’artiste, ses choix plastiques, esthétiques.

La contextualisation : mise en relation de l’œuvre avec le contexte historique et le courant artistique auquel l’œuvre se rattache.

La portée de l’œuvre : les réactions des contemporains, son intérêt historique et artistique (en quoi est-elle innovante ?)

Les artistes du mois dans la galerie d'art en ligne

Loading Bruno Dhont
Bruno Dhont
Loading Patrice JOURNOUD
Patrice JOURNOUD
Loading Jean-Luc Carrano
Jean-Luc Carrano
Loading Jean-Pierre Garcia
Jean-Pierre Garcia

Actualités

Loading Code promotion le Géant des beaux arts
Codes promotion Le Géant des Beaux Arts !
Profitez-en : découvrez les codes promotionnel Géant des Beaux Arts !
Codes promotion Le Géant des Beaux Arts !
Création de site internet pour les artistes

Conditions d'utilisation  •  Mentions légales  •  Plan du site

Pour réaliser la description d'une oeuvre d'art, il faut l'analyser. Une des méthodologie d'analyse des oeuvres d'art est décrite dans cette page.

description oeuvre d'art

Conception et hébergement Logo Axn informatique © 2011
Conformité de votre site aux normes du W3C, organisme de standardisation du web
Valid HTML 4.01 Transitional